Un système développé par HP permet d’obtenir des hologrammes de photos qui seront visibles avec un sens de la tridimensionnalité de deux cents points de vue ou des vidéos à 30 images par seconde en hata 64 positions pour ses autour.

Holographie dans « Star Wars »

Chercheurs de HP ils ont réussi à obtenir des hologrammes 3D directement sur un affichage à LED, sans la nécessité pour les systèmes complexes de verre ou les miroirs. Cette technologie permettra aux smartphones et tablettes créer des images en trois dimensions, réel et visible depuis n’importe quel angle autour de l’image.

Cette évolution a été effectuée dans les laboratoires de HP à Palo Alto (Californie), de quelques modifications vers un écran LCD classique qui permet d’obsservar une image holographique apparence à partir de 200 points de vue.

Pour la création de l’hologramme, le système précis de deux cents images différentes qui peuvent être reconstruites numériquement, mais probable futur applications d’écrans les plus utilisées seront créées à partir des images générées par ordinateur.

La possibilité de visualiser l’hologramme provenant de différents points de son autour offrant un sentiment de profondeur et présence 3D est due à la refractacion de tous les rayons d’utilisation de la lampe pour fournir une image pour chaque œil.

Hologramme HPL’affichage utilise donc encoches soi-disant nanostructurés ou si « pixels » qui irigen la lumière dans des directions différentes. C'est-à-dire, ils ne sont pas plates pixels, mais les panneaux qui reproduisent des images de différentes dimensions.

Un écran LCD classique a une couche de plastique ou de verre cette lumière blanche directe par le biais de l’affichage couleur teintée, de filtres et les envoie aux utilisateurs. Le nouvel affichage 3D a été manipulé afin qu’aussi bien la couleur et les autres propriétés de la lumière peuvent être modifiées par le biais de la nanostructure.

De cette façon, le nombre de « pixels réalisé » possède que l’affichage déterminera le nombre de points de vue qui obtient enfin l’hologramme montré par le dispositif 3D. En ce sens, la lumière qui passe à travers les pixels classiques d’un écran LCD est bloquée ou autorisée par une image en mouvement.

Ce système, permet d’obtenir des hologrammes de photos de deux cents points de vue ou des vidéos à 30 images par seconde en hata 64 positions à son autour.


Est-ce que vous avez aimé cet article ?

Abonnez-vous à notre flux RSS et vous ne manquerez de rien.

D'autres articles
par • 25 Mar, 2013
• Section: projection, Réalité augmentée, Téléprésence / Vidéoconférence