Écrans d’affichage numérique, connectivité WiFi, automatisation et systèmes d’éclairage LED sont les grands axes de rénovation technologique et design dans leurs chariots que London underground ont lieu peu à peu à s’adapter aux nouvelles exigences de utilisateurs.

Métro Londres

Le métro de Londres, le métro de réseau au monde plus vieux (célèbre son 150e anniversaire l’an dernier) et populairement connu comme « The Tube », a commencé un projet ambitieux de modernisation tant dans la conception de leurs voitures et les stations et les systèmes de déploiement technologie de dernière génération.

Ce projet, récemment présenté une vidéo par le maire de Londres, Boris Johnson, a été conçu par Transport for London (TFL) et à l’étude Priestmangoode et elle sera appliquée dans les grandes lignes du métro de la capitale britannique jusqu’en 2010, dans le but d’améliorer les voitures, stations et la supervision de la 400 km qui composent le réseau métropolitain.

Métro Londres

En particulier, les nouvelles voitures (250 total) sera automatisées (sans conducteur), sera plus grandes et aura des écrans numériques de publicité et information de voyages, des stations à venir et des données pertinentes en temps réel sur tout avis ou incidence, dont les contenus sont automatiquement mis à jour. Ils ont également la climatisation installée sous les sièges et une connexion Wi-Fi.

Accès aux voitures aussi sera renouvelé, avec plus de portes automatisées et grands et il n’y aura pas de séparation entre eux, « qui se traduira par une capacité variant entre 25 et 60 % plus élevé, selon la ligne, » disent ses créateurs. Un autre élément novateur sera l’éclairage LED à l’intérieur des voitures, qui servira à indiquer aux passagers lorsqu’il est ouvert ou fermer les portes.

Métro Londres

Sécurité et surveillance des flacons, quelques 150 ans, seront également renouvelés avec la technologie Tunellings, développée par l’ingénieur espagnol EUROCONSULTque vous pouvez consulter le statut des sections (40 mi/h) avec une précision de millimètres grâce à un véhicule équipé de six caméras laser qui composent une carte tridimensionnelle de la route pour détecter les fissures, humidité, etc..


Est-ce que vous avez aimé cet article ?

Abonnez-vous à notre flux RSS et vous ne manquerez de rien.

D'autres articles , , ,
par • 13 Oct, 2014
• Section: Des études de cas, REMARQUABLE, L'affichage numérique, Afficher, distribution des signes, infrastructures