A partir de ce soir et jusqu'au 17 février, avec trois passages quotidiens, ce centre névralgique de Madrid est recréé avec la technologie de projection, l'audio et l'éclairage pour plonger le public dans une spectaculaire tournée audiovisuelle à travers ses quatre cents ans de Histoire.

Plaza maire madrid mapping2017

Les 5 750 m2 des quatre façades qui composent la Plaza Maire de Madrid seront à partir de 17h30 aujourd'hui (avec des cols après 21h00 et 22h00) et jusqu'au 17 février le cadre idéal pour re-projeter la vidéomapping qui a été faite pour commémorer son quatrième centenaire, que ce week-end va fermer toutes les activités menées depuis lors, et offrir la possibilité à ceux qui ne pouvaient pas le voir en 2017 (une percée dans la vidéo ci-jointe).

A cette occasion, il y aura également des laissez-passer accessibles pour les personnes à diversité fonctionnelle, en particulier le dimanche 17 février, à 19h30, 21h00 et 22h00, avec équipement de description audio, boucle magnétique et sacs à dos vibrants pour offrir un son amplifié, qui doit être recueilli une demi-heure avant les passages à la statue de Philippe III, au centre de la place.

Plaza maire madrid mapping2017Cette vidéomapping spectaculaire, qui a vu dans sa première exposition plus de 24 000 personnes sur trois jours dans le cadre de la programmation culturelle variée réalisée par le Mairie de Madrid pour cet événement, il a reçu le premier prix du meilleur événement culturel au B.E.A. World (Best Events Award) 2017 et avec une reconnaissance égale pour le meilleur 360o Audiovisuel aux Visual Artist Awards 2018.

Conçu et créé par Oscar Teston, directeur de herbe Cinéma et créateur du portail visuel et zapping Vjspain, cette projection à 360o est complétée par la musique du compositeur Rubén Kielmannsegge, qui accompagne la tournée visuelle avec une comédie musicale aux touches orchestrales baroques, épiques et cinématographiques.

Ainsi, le public qui veut profiter de ce week-end cette projection immersive, de dix-huit minutes, pourra profiter d'un voyage audiovisuel unique à travers l'histoire de la Plaza Mayor de Madrid, qui commence au XVIe siècle quand il était un petit lac à la périphérie de la Villa et Corte, dans lequel les monarques chassaient les canards.

El histórico recorrido continúa por las coronaciones y la beatificación de San Isidro y las fiestas barrocas que se celebraban en este espacio, incluyendo también la parte más trágica cuando también era escenario de ejecuciones, hasta llegar a las fiestas goyescas, las corridas de toros y los incendios que sufrió hasta su reconstrucción, a finales del siglo XVIII.

La tecnología es el elemento fundamental para ofrecer este espectáculo, en el que se utilizan prácticamente los mismos equipos que la primera vez. En términos generales (más detalles en AV numérique), veinticuatro proyectores, con una luminosidad 40.000 y 20.000 lúmenes, que ofrecen una potencia conjunta de 880.000 lúmenes, con una resolución de 20.500×1.440 píxeles; a lo que se suman unos cuarenta proyectores de luz y ocho torres de sonido repartidas por el perímetro de la plaza.


Est-ce que vous avez aimé cet article ?

Abonnez-vous à notre flux RSS et vous ne manquerez de rien.

D'autres articles , , ,
par • 15 Feb, 2019
• Section: l'audio, Des études de cas, événements, projection